> > > Noix de cajou nature

Noix de cajou nature Noix de cajou nature

a bien été ajouté au panier !

Nous vous proposons aussi...
Nom Complet de votre Produit Marque du Produit Poids : 50 g Préparé le 01/01/2018 par Amélie pour Prénom Nom. DDM : 12/2022 REF : B2A-S
Personnalisation de l'étiquette

Habituellement, vos sachets vous sont adressés de manière nominative, avec vos noms et prénoms.

Si vous souhaitez offrir un ou plusieurs produits à un ami, nous vous proposons de personnaliser vous-même l'étiquette du sachet en choisissant de nommer le destinataire de celui-ci.

Pour ce faire, rien de plus simple ! Saisissez simplement dans le champ ci-dessous et observez le résultat en temps réel sur l'étiquette témoin à gauche.

Si cela vous convient, vous pourrez alors valider la personnalisation avant d'ajouter le produit au panier.

Noix de cajou nature

Cette noix délicieuse riche en nutriments, vitamines et acides gras essentiels vous apportera tous les bienfaits pour la santé, consommée comme simple collation ou cuisinée dans des recettes du monde entier. En savoir plus

2,90 €

10 avis

Personnaliser l'étiquette
Etiquette personnalisée (modifier)

Loader +

En stock

  • Livraison en lettre suivie jusqu'à 400g

    Ce produit n'est pas compatible avec ce mode de livraison.

  • Livraison avec So Colissimo en boîte aux lettres ou en point relais

    Livraison prévue pour par Colissimo.

  • Livraison le lendemain avant 13H avec Chronopost 13H

    Livraison en Chronopost prévue pour avant 13h.
    Tarif en fonction du poids, à partir de 12,90 € *.

En sachet refermable : un paquet de qualité alimentaire, opaque et refermable hermétiquement par zip, pour une conservation optimale des arômes dans la durée, préparé spécialement pour vous le jour de l'expédition de votre commande.

Programme de Fidélité : Payer moins cher votre prochain achat ? Obtenir de meilleurs prix ? En achetant ce produit vous gagnerez points de fidélité qui se transformeront lors de votre prochaine commande en une réduction automatique de !

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

Qu'est-ce que la noix de cajou ?

Un petit arbre, originaire du Nord-Est brésilien, appelé anacardier ou encore pommier cajou ou cajou à pommes, donne un fruit, la pomme cajou, qui comporte à son extrémité la noix de cajou recueillant l'amande réniforme.

L'Anacardium occidentale appartient à la famille des Anacardiaceae, la même que le pistachier ou le sumac. Le nom de noix de cajou proviendrait des Indiens Tupi du Brésil qui appelaient l'anacardier aca-iu (prononcé acaju) mais on l'appelle aussi anacarde ou amande cajou.

Comment pousse la noix de cajou ?

L'anacardier, originaire des régions tropicales, nécessite, pour fructifier, d'un climat marqué par une longue saison sèche et une saison de pluie. Résistant aux fortes chaleurs il est très sensible aux basses températures et on le trouve donc plutôt à basse altitude. Les sols pauvres, ferrallitiques ou ferrugineux lui conviennent parfaitement à partir du moment où ils sont bien oxygénés et drainés.

Il a besoin de place pour s'épanouir et notamment dans les exploitations fruitières où les arbres sont plantés les uns à côté des autres. En effet, seuls les bourgeons en contact direct avec le soleil donneront des fruits, les bourgeons à l'ombre ne se développeront pas. Plus l'arbre reçoit de soleil, plus nombreux seront ses fruits et meilleure sera leur qualité. L'arbre commence à produire entre 2 et 5 ans et donnera en moyenne 15 kg de fruits pendant 20 à 30 ans.

La noix de cajou, comme beaucoup de fruits secs, est un akène, ce qui signifie qu'elle comporte une graine unique, indéhiscente (elle ne s'ouvre pas d'elle-même), et qui n'est pas soudée à son péricarpe. Mais cette noix pousse d'une manière particulièrement originale. La noix de cajou, verte, commence à pousser en premier au bout du pédoncule. Ce n'est que lorsqu'elle a atteint sa taille définitive, au bout de 30 à 35 jours, que le pédoncule se développe pour donner une pomme charnue.

À mesure que la pomme grossit, la noix, perdant en humidité, diminue et se durcit. La pomme de cajou ressemble à un poivron ou une grosse poire de couleur rouge, orange ou jaune et on l'utilise en cuisine en jus de fruits ou en confiture. Elle a une saveur sucrée, acide et astringente mais l'extrême finesse de sa peau, encore plus fine que celle du kaki, ne permet pas de l'exporter. Voilà pourquoi nous ne connaissons pas ce fruit par chez nous !

Comment l'amande cajou est-elle récoltée ?

Quand la pomme cajou tombe au sol, c'est qu'elle est mûre et qu'on peut récolter la noix. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi, contrairement aux noisettes ou autres noix, on ne trouvait jamais de noix de cajou non décortiquée ?

Il faut savoir que l'amande est contenue dans 2 coquilles. La première, verte, fine et spongieuse et la deuxième, brune, très dure qui adhère à l'amande. Et entre ces deux coques se trouve une résine phénolique caustique et allergénique composée de 10 % de baume de cajou et de 90 % d'acide anacardique, l'urushiol aussi connue sous son nom anglais de Cashew Nut Shell Liquid (CNSL). Si cette résine intéresse les industries aéronautiques, d'insecticides ou de revêtements spéciaux tels que les peintures ou vernis, elle est cependant très toxique et rend l'ouverture de la noix particulièrement dangereuse.

L'amande cajou ne peut donc pas être dégustée crue, fraîchement ramassée au pied de l'arbre sous peine de dermatites, d'allergies de peau, ou de brûlures aux mains ou même à la bouche si, toutefois, vous portiez des gants lors du décorticage. Cette toxine organique rend donc la transformation de la cajou très fastidieuse et rend impossible le décorticage de l'amande par des techniques de broyage classiques.

La récolte s'effectue en ramassant les pommes de cajou, mûres, tombées au sol. Juste après, il faut séparer la noix de la pomme cajou en supprimant toute la pulpe qui pourrait s'y accrocher. Puis on les étale à l'ombre, le soleil pouvant provoquer une imprégnation d'huile toxique dans la noix, pendant 3 à 4 jours.

Commence ensuite l'étape de grillage, soit de manière artisanale sur des tôles d'acier au-dessus d'un feu de bois soit de manière industrielle dans un bain de vapeur à 100 °C puis dans un four à 120 °C. Dans les deux cas, le chauffage entraîne la libération du baume caustique dans une fumée elle-même très toxique.

Les noix peuvent enfin être décortiquées à la main ou avec l'aide d'une presse manuelle.
D'autres techniques manuelles consistent à extraire la cajou sans la chauffer, les ouvriers sont alors munis de gants en plastique pour se protéger.

Les noix sont ensuite triées et calibrées.

Les grades et les qualités de noix de cajou

Selon les pays, il existe beaucoup de grades différents d'amandes de cajou. Nous nous basons sur la norme CEE/ONU qui codifie l'aspect général, le type et le calibre.

Toutes les catégories doivent bien entendu répondre aux critères sanitaires de base comme l'exclusion de pourriture, de matières étrangères, d'insectes ou de dommages dus aux parasites, l'absence totale de pellicule adhérente et leur propreté. Leur teneur en eau est également toujours inférieure à 5 %.

Les noix de cajou sont classées par type selon si elles sont entières ou brisées. On retrouve également trois classifications :

  • Whole (W) Entières : les noix ont la forme réniforme caractéristique des noix de cajou et sont entières. Pas plus d'un huitième de la noix ne peut être cassé ; les cotylédons restent toujours naturellement attachés ; elle peut présenter un petit trou à l'extrémité proximale ou une fissure ou crevasse centrale sans que cela soit considéré comme un défaut ;
  • Slipts (S) Brisées : un huitième de l'amande peut être brisé et on distingue ensuite trois nomenclatures : tronçons, fendues et morceaux.

La classification tient compte également de l'aspect esthétique de l'amande selon trois catégories :

  • la catégorie Extra : les noix de cajou sont de qualité supérieure, exemptes de tout défaut, d'un blanc uniforme. Elles peuvent aussi avoir les couleurs ivoire pâle, gris cendré ou jaune pâle ;
  • la catégorie I : les noix sont de bonne qualité, de couleur brune, ivoire pâle ou foncé, jaune ou gris cendré ;
  • la catégorie II : qui comprend toutes les noix qui ne peuvent pas être classées dans les deux catégories supérieures ; elles sont de couleur ambrée, brun clair ou foncé et peuvent parfois être mouchetées, décolorées ou tachetées de noir en raison d'une trop forte torréfaction.

Le calibrage, qui détermine la taille de la noix, est une donnée obligatoire pour la catégorie Extra mais facultative pour les catégories I et II.

Les amandes cajou que nous vous proposons sont entières de catégorie LWI. Leur calibre est de 280, ce qui correspond à un nombre d'amandes autour de 575 - 620 par kg.

La noix de cajou en cuisine

Cet oléagineux, souvent utilisé en apéritif, peut également agrémenter vos plats. Vous pourrez la griller, la frire ou la caraméliser et l'utiliser aussi bien dans la cuisine salée que la cuisine sucrée ou même dans des plats sucrés-salés.

Le poulet

L'ingrédient de prédilection de la noix de cajou est le poulet. On trouve de nombreuses recettes de poulet aux noix de cajou avec de la citronnelle, de la sauce soja...

Les modes de cuisson et de préparation diffèrent également : poulet sauté au wok, poulet rissolé, poulet en sauce ou poulet mariné aux épices.

Les poissons

Il n'y a pas que le poulet dans la vie ! La noix de cajou embellit aussi vos plats de poissons et autres produits de la mer : saumon, cabillaud, lotte, lieu, dorade, crevettes…

Les légumes

Dans les salades, les quiches, les tartes salées, les cakes, les gratins, les poêlées, la noix de cajou se marie avec les courgettes, les poireaux, les brocolis, les choux, les courges comme le butternut ou le potimarron, les betteraves, les carottes, les endives…

Elle apportera du croquant et de l'exotisme à vos salades : salade de crevettes, avocat et ananas, salade de mâche au chèvre frais et vinaigrette épicée au cumin, baies de genièvre et noix de muscade,

Vous pourrez également réaliser une crème de noix de cajou que vous incorporerez par exemple dans des verrines ou tout simplement en crème pour tremper des crackers à l'apéritif.

Dans la cuisine indienne, la noix de cajou est souvent associée aux légumes ou comme base de pâte ou de sauce les accompagnant. On pense notamment au Korma, un plat de viandes ou de légumes braisés avec du yaourt et des épices.

Les fromages

Les noix de cajou s'associent divinement bien aux fromages bleus, roquefort, bleu d'Auvergne, fourme d'Ambert ainsi qu'aux chèvres.

Les desserts

Elles sont excellentes lorsqu'on les caramélise ! Seules ou associées à d'autres oléagineux comme les amandes par exemple elles vous séduiront dans des muffins, des brownies, des quatre-quart, des moelleux ou dans des pâtisseries typiquement locales comme le Halwa, le Kesari ou le Barfi en Inde.
Vous pourrez aussi en ajouter dans vos barres énergétiques maison ou vos mendiants au chocolat.

En Inde, on l'utilise dans beaucoup de desserts comme le Kaju barfi ainsi que réduit en poudre dans des gâteaux. Elle fait aussi partie de la tradition culinaire en Thaïlande, en Chine, en Indonésie, au Mozambique et bien sûr au Brésil.

Les épices

Ce fruit à écale aime les épices telles que le cumin, le curry, la coriandre ou la cannelle ou encore le safran, le carvi...

Envie de snack bon et sain ? Préparez toute sorte de marinades aux épices pour vos noix de cajou que vous n'aurez plus qu'à faire griller quelques minutes au four ! Vous vous régalerez tout en contrôlant à votre consommation de sel !

Noix de cajou et santé

Ce délicieux fruit à coque renferme de nombreuses vitamines, minéraux et principes actifs bénéfiques pour la santé. Comme tous les oléagineux, la consommation régulière de noix de cajou offre un package de bienfaits pour la santé.

Elle aurait des effets positifs sur la baisse de cholestérol et diminuerait les risques de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de calculs biliaires et de cancer du côlon. Et même si les quasi trois quarts de ses calories sont des lipides, ces derniers sont constitués uniquement de bons gras, c’est-à-dire des acides gras mono-insaturé qui ont un effet très bénéfique sur la santé cardiovasculaire. Les phytostérols que contient ce fruit à coque favoriseraient également la diminution du mauvais cholestérol tout en augmentant le bon cholestérol. Elle contient aussi des anti-oxydants mais en plus faible quantité que la noix ou l'amande.

C'est une très bonne source de fer, de zinc et de manganèse. Elle est également chargée de bonnes vitamines comme la vitamine B1, B2, B5 et B9, de la vitamine E et K.

Les oligo-éléments :

  • potassium (668,0 mg pour 100 g) ;
  • du phosphore (466,0 mg pour 100 g) : bon les os et les dents, la croissance et la régénération des tissus, la régulation du pH dans le sang ;
  • du magnésium (252,0 mg pour 100 g) : bon pour les os, le système immunitaire, les dents, la construction des protéines, les actions enzymatiques, l’influx nerveux et l'énergie ;
  • calcium (38,0 mg pour 100 g) ;
  • sodium (14,0 mg pour 100 g) ;
  • du fer (5,20 mg pour 100 g) : bon pour la fabrication des cellules, hormones, neurotransmetteurs et des globules rouges qui permettent une meilleure oxygénation dans le sang ;
  • du cuivre (3,70 mg pour 100 g) : bon pour la construction du collagène qui structure et répare les tissus, la défense contre les radicaux libres et la formation de l'hémoglobine ;
  • du zinc (2,10 mg) : aide à la défense immunitaire, la cicatrisation, la perception du goût et le développement du foetus ;
  • du manganèse (0,80 mg pour 100 g) : facilite les processus métaboliques et aide dans la lutte contre les radicaux libres ;
  • nickel (0,50 mg pour 100 g) ;
  • fluor (0,14 mg pour 100 g) ;
  • molybdène (0,01 mg pour 100 g).

Les vitamines :

  • vitamine B1 (0,43 mg pour 100 g) : pour l'énergie ;
  • vitamine B2 (0,16 mg pour 100 g) : pour l'énergie, la croissance, la réparation des tissus, la production d'hormones et de globules rouges ;
  • vitamine B3 (1,80 mg pour 100 g) ;
  • vitamine B5 ou acide pantothénique (1,60 mg pour 100 g) : pour la régulation de l'énergie, la fabrication d'hormones, de neurotransmetteurs et d'hémoglobine ;
  • vitamine B9 ou folate : pour la production du matériel génétique et le développement du foetus, la cicatrisation des plaies, le système immunitaire ;
  • vitamine E : protection des cellules du système immunitaire ;
  • vitamine K : bon pour la coagulation du sang, la formation des os.

Bien sûr, il n'est pas recommandé de manger 100 g de noix de cajou par jour mais une portion quotidienne de 20 g, en alternant ou en mixant les fruits secs oléagineux, apporte une dose satisfaisante, en complément d'une alimentation équilibrée, de vitamines et minéraux essentiels pour la bonne santé du corps.

Les recommandations

Pour les personnes sujettes à l'hyper tension ou l'insuffisance cardiaque ou rénale il est préférable de consommer les noix de cajou nature plutôt que salées, ces dernières contenant plus de 40 fois plus de sodium que les non-salées.
La noix de cajou est fortement allergisante, il est donc vivement recommandé aux personnes allergiques aux fruits à coque ou arachides de ne pas en consommer.

L'histoire de la noix de cajou

Originaire des côtes du Brésil, l'anacardier a été découvert par les Portugais qui l'ont ensuite introduit dans leurs colonies africaines et asiatiques.

C'est le naturaliste français Thévet qui, en 1558, a décrit pour la première fois l'arbre et les méthodes de récolte et de transformation de la noix de cajou par les indigènes.
En 1576, l'écrivain portugais Gandavo, les décrivait comme étant meilleures que les amandes.

À partir du XIVe siècle, la médecine traditionnelle indienne, l'Ayurvéda, préconise la consommation de noix de cajou en tant que fortifiant, régénérant et stimulant de l'appétit. On retrouve également des recommandations dans la pharmacopée africaine.

  • Nom botanique : Anacardium occidentale
  • Origine : Vietnam
  • Énergie pour 100 g : 2 508 kJ soit 636 kcal
  • Lipides pour 100 g : 49,3 g (dont 7,783 g d'acides gras saturés, 23,797 g d'acide gras mono-insaturés, 7,845 g d'acide gras polyinsaturés)
  • Glucides pour 100 g : 20,5 g
  • Protéines pour 100 g : 18,6 g
  • Fibres alimentaires : 3,5 g
  • Eau pour 100 g : 4 g
  • Conservation : à l'abri de l'air, de l'humidité et de la lumière

Il y a 10 avis sur le produit

- 29/09/2018 à 09:21

parfait

- 28/09/2018 à 21:42

Très bon produit

- 21/08/2018 à 11:00

Excellent.

- 07/08/2018 à 08:32

Tres bien

- 17/06/2018 à 18:08

Très bien

Voir les 10 avis sur le produit Noix de cajou nature

Les commentaires sont collectés par Les commentaires des produits sont collectés par Avis-Vérifiés

Origine
Vietnam
Arôme
Parfum doux de fruits secs, de noix
Préparation
A consommer crue, torréfiée ou cuite
Cuisson
Supporte bien la cuisson
Association
Apéritif, gratins ou poêlée de légumes, poissons, riz, desserts...
Type de cuisine
Toutes les cuisines du monde

Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...
noix-de-cajou-entieres-natures

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :