> > > Yerba mate à l'anis

Yerba mate à l'anis Yerba mate à l'anis

a bien été ajouté au panier !

Nous vous proposons aussi...

à partir de 3,20 €

à partir de 4,50 €

à partir de 2,60 €

Nom Complet de votre Produit Marque du Produit Poids : 50 g Préparé le 01/01/2018 par Amélie pour Prénom Nom. DDM : 12/2022 REF : B2A-S
Personnalisation de l'étiquette

Habituellement, vos sachets vous sont adressés de manière nominative, avec vos noms et prénoms.

Si vous souhaitez offrir un ou plusieurs produits à un ami, nous vous proposons de personnaliser vous-même l'étiquette du sachet en choisissant de nommer le destinataire de celui-ci.

Pour ce faire, rien de plus simple ! Saisissez simplement dans le champ ci-dessous et observez le résultat en temps réel sur l'étiquette témoin à gauche.

Si cela vous convient, vous pourrez alors valider la personnalisation avant d'ajouter le produit au panier.

Yerba mate à l'anis

Ce maté, mêlant yerba maté et anis, conviendra parfaitement aux amateurs qui souhaitent s'initier à cette nouvelle tendance ! En savoir plus

2,20 €

5 avis

Personnaliser l'étiquette
Etiquette personnalisée (modifier)

Loader +

En stock

  • Livraison en lettre suivie jusqu'à 400g

    Livraison prévue pour par Lettre Suivie.

  • Livraison avec Mondial Relay en point relais

    Livraison prévue pour par Mondial Relay.

  • Livraison avec So Colissimo en boîte aux lettres ou en point relais

    Livraison prévue pour par Colissimo.

  • Livraison le lendemain avant 13H avec Chronopost 13H

    Livraison en Chronopost prévue pour avant 13h.
    Tarif en fonction du poids, à partir de 12,90 € *.

En sachet refermable : un paquet de qualité alimentaire, opaque et refermable hermétiquement par zip, pour une conservation optimale des arômes dans la durée, préparé spécialement pour vous le jour de l'expédition de votre commande.

Programme de Fidélité : Payer moins cher votre prochain achat ? Obtenir de meilleurs prix ? En achetant ce produit vous gagnerez points de fidélité qui se transformeront lors de votre prochaine commande en une réduction automatique de !

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

Qu'est-ce que le maté yerba à l'anis ?

L'engouement pour ce précieux breuvage de la coutume nationale argentine franchit aujourd'hui les frontières et fait de plus en plus d'adeptes à travers le monde. Ce mélange de yerba maté et d'anis vert propose une saveur légèrement plus douce que le maté traditionnel ou le maté torréfié et un goût des plus authentique puisqu'il ne contient aucunes huiles essentielles ni arômes. Vous bénéficierez donc du goût originel de ces deux plantes aromatiques.

Un peu de botanique

En Amérique du Sud, il est de tradition ancestrale de préparer une boisson à partir des feuilles de yerba mate. Ces feuilles proviennent d'un arbre, l'Ilex paraguariensis, de la famille des Aquifoliacées et du genre Ilex. Dans la nature, il peut mesurer jusqu'à 20 mètres de haut. Cependant, pour des raisons de facilité de récolte, il est souvent taillé à 8 ou 10 mètres dans les plantations. Pourvu de feuilles persistantes, il reste vert tout au long de l'année. À l'état sauvage il grandit dans les forêts montagneuses le long des cours d'eau, à une altitude de 500 à 700 mètres. Sa floraison a lieu entre octobre et décembre et ses fleurs blanches donnent par la suite de petits fruits rouges renfermant 4 à 8 graines.

On connaît le maté sous plusieurs noms qui lui ont été attribués au fil de son histoire et incarnent le caractère sacré de cette boisson traditionnelle de la culture sud-américaine : thé du Paraguay, thé des Jésuites, or vert des Guaranis, chimarrão ou encore thé du Brésil

Le goût du maté

L'association du maté avec l'anis conserve le goût typique du maté avec une note légèrement plus fraîche et douce.

Comment cultive-t-on le yerba maté ?

Le maté a tout d'abord été consommé par un peuple amérindien d'Amazonie, les Guaranis, qui cueillaient les feuilles du yerba mate dans la nature pour les mâcher ou les infuser. Puis, après la colonisation espagnole, les Jésuites s'intéressent à cette boisson et, y voyant un intérêt économique, commencent des essais de culture. Toutefois, la germination des graines de yerba maté rend la chose bien difficile et les Jésuites, qui en avaient percé le mystère, l'emporteront avec eux lors de leur expulsion du Paraguay en 1767.

Près d'un demi-siècle plus tard, c'est au tour du botaniste et naturaliste français Aimé Bonpland d'en percer le mystère jusqu'à ce qu'une fois de plus, le secret de la culture du maté disparaisse avec son découvreur.

Ce n'est donc qu'au début du XXe siècle en Argentine que la culture commence réellement et se répand dans le reste de l'Amérique du Sud : Uruguay, Chili, Bolivie, Argentine jusqu'en Équateur pour y être de plus en plus bu.

Bien que la culture de l'Ilex paraguariensis ait été tentée dans des régions au climat similaire, notamment en Amérique du Nord, en Asie ou en Afrique, les essais se sont révélés infructueux. De même que le rooibos ne pousse que dans une région précise de l'Afrique du Sud, il semblerait que la yerba ne trouve son climat et son terroir qu'au sein de sa région d'origine située dans un périmètre entre l'est du Paraguay, le sud du Brésil, l'Uruguay et le nord de l'Argentine.

De nos jours, on ne consomme quasiment que du maté cultivé car l'arbre, à l'état naturel est victime, comme beaucoup d'autres espèces, de la déforestation de l'Amazonie. Le maté cultivé provient essentiellement du Brésil avec 616 213 tonnes produites en 2016, puis d'Argentine, 226 914 tonnes produites en 2016 et du Paraguay avec 94 183 tonnes en 2016.

Comment le yerba maté est-il transformé ?

La récolte ou cosecha

Un arbre donne sa première récolte au bout de quatre ans. Celle-ci intervient du mois d'avril au mois de septembre, alors que l'arbre est le plus résistant à la taille. Les plus jeunes branches qui n'ont plus ni fleurs, ni fruits, sont coupées à l'aide de sécateurs, de machettes ou de scies.

On récolte sur chaque Ilex paraguariensis entre 20 et 25 kg de feuilles fraîches qui sont ensuite acheminées sur le lieu de transformation puis triées selon leur taille et mises en gros fagot dans des toiles. Les feuilles détachées des branches sont écartées. Les ouvriers emportent ensuite les ballots de branches sur le lieu de transformation dans les 24 heures suivant la récolte afin d'empêcher la fermentation.

Le préséchage ou sapecado

Les feuilles sont alors installées dans un grand rouleau ajouré tournant au-dessus d'un feu vif. L’exposition au feu ne dure que 20 à 30 secondes. Avec le golpe de fuego on évite l'oxydation que provoquent certaines enzymes et on conserve la couleur verte, les arômes et les propriétés des feuilles. Après cette étape les feuilles ne pèsent plus que 80 % de leur poids de départ.

Le séchage ou secado

À la fin du sapecado, les feuilles sont transférées dans le séchoir afin d'y effectuer un séchage entre 8 et 24 heures. Pour se faire, on les installe sur une grille dans un immense tunnel (environ 12 mètres de long par 7 mètres de diamètre), lui-même relié à un four à bois qui dégage un air autour des 80/100 °C, il s'agit du Barbacuá. Une légère torréfaction est opérée réduisant encore le poids des feuilles de 33 %. Ainsi, après cette étape, il ne reste plus qu'un kilo de feuilles de yerba mate pour 3 kg récoltés. Après un temps de refroidissement de 24 heures, les feuilles sont prêtes pour la dernière étape : le canchado.

Le broyage ou canchado

Une fois sèches, les feuilles sont hachées en une mouture grossière. Puis le maté est mis à maturer dans des sacs pendant une période variant entre 1 et deux ans afin de développer son arôme.

Après la maturation, on effectue un tri pour écarter les brindilles trop épaisses et les corps étrangers, couper les plus petites tiges et selon les besoins et le goût désiré, assembler les petites brindilles coupées aux feuilles.

Comment préparer son maté ?

Pour préparer et déguster le maté vous devrez vous munir :

  • d'un peu d'eau à température ambiante ;
  • d'une eau à 70 °C ;
  • d'une tasse à maté, dont la forme particulière offre une meilleure distribution des arômes ;
  • et d'une bombilla, la fameuse paille qui se doit d'être en acier inoxydable.

Selon la tradition, le maté se préparer comme suit :

  1. Remplir la tasse à maté aux 3/4 (environ 25 g ou 5 cuillères à soupe pour notre tasse à maté).
  2. Couvrir la tasse à maté avec la paume de votre main pour la retourner et la secouer brièvement mais énergiquement afin de faire remonter les particules poudreuses des feuilles en haut de la tasse et éviter que la paille ne se bouche.
  3. Tourner la tasse à l'horizontal en maintenant l'ouverture bouchée avec votre main et en la secouant de gauche à droite pour mettre en forme le tas de feuilles, indispensable à la bonne circulation et infusion des arômes ainsi qu'à une dégustation claire, avant de la remettre droite délicatement.
  4. Insérer la bombilla dans l'espace vide à côté de l'amas de feuilles formé précédemment en la faisant glisser le long de la paroi de la tasse jusqu'au fond.
  5. Verser un peu d'eau froide dans l'espace vide pour imprégner complètement les feuilles et éviter qu'elles ne brûlent avec l'eau chaude.
  6. Verser l'eau chaude à 70 °C et 80 °C, toujours dans l'espace vide, jusqu'au même niveau que les feuilles pour ne pas les noyer.
  7. Déguster votre maté sans déplacer la bombilla.

Le maté se boit à plusieurs, entre amis ou en famille. Il est coutume de boire la calebasse en entier avant de la remplir à nouveau pour la passer à son voisin. La tasse peut ainsi être remplie une dizaine de fois.

On consomme également beaucoup le maté froid, le tereré, pour lequel l'eau chaude est remplacée par de l'eau froide et de la glace.

Pour les palais néophytes, les premières dégustations de maté peuvent paraître étranges voire mauvaises. En effet nos palais européens ne sont pas habitués à ce genre de saveurs très amères mais tous les connaisseurs vous le diront, il faut insister pour profiter pleinement du maté et le laisser vous envoûter !
Nous conseillons donc pour s'habituer et adoucir le goût, de mettre du lait à la place de l'eau ou d'y ajouter du sucre ou du miel. Les Argentins de souche, les gauchos qui boivent le mate amargo (amer), sont d'ailleurs habitués à ce que les gringos le boivent dulce (doux).

Les propriétés de la yerba maté

Enregistrée comme plante pour tisanes dans la pharmacopée française, la yerba maté est donc utilisée comme préparation officinale. Elle y est souvent mariée à la verveine, au tilleul, au guarana, au karkadé ou encore à la cannelle de Ceylan. Riche en alcaloïdes, le mate est considéré, au même titre que le cacao, comme psychoactif et ses effets semblent reconnus dans la lutte contre la fatigue et l'amélioration de la vigilance. Il agirait aussi sur les performances cognitives à court terme.

Avec un taux de caféine d'environ 1 %, le maté se situe entre le café et le thé et apparaît une alternative saine pour les gros buveurs de café. Il est consommé pour son effet stimulant provoqué par la caféine qui stimule le système nerveux central, renforce l'attention, la concentration et aide à prévenir la somnolence. Certaines études en cours tentent de démontrer l'action favorable de la caféine sur la perte de poids grâce au sentiment de satiété et à l'augmentation de la dépense énergétique qu'elle procurerait.

Les feuilles de yerba mate renferment aussi :

  • de la théobromine : effet positif sur l'humeur, diurétique, vasodilatateur et cardiostimulant ;
  • de la théophylline : propriétés bronchodilatatrices ;
  • des flavonoïdes : antioxydants faisant partie des polyphénols et veinotoniques ;
  • des saponosides triterpéniques : action anti-inflammatoire ;
  • des vitamines : A, B1, B2, C et E ;
  • et des minéraux : magnésium, potassium et phosphore.

Dans la médecine traditionnelle le mate est bu pour lutter contre la fatigue mentale et physique. La pharmacopée ayurvédique, en Inde, le recommande également pour traiter la fatigue, les maux de tête, la dépression et les rhumatismes.

Le maté contenant de la caféine, il est recommandé de ne pas en consommer pendant la grossesse ou l'allaitement, en cas de maladie cardiaque, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcères gastriques ou duodénaux, ou d’hypertension artérielle.

Qu'est-ce que l'anis vert ?

Les graines de cette plante aromatique, Pimpinella anisum sont très utilisées en cuisine. D'une saveur plus fine que celle de l'anis étoilé ou badiane, l'anis vert offre à la fois un goût épicé et frais.

Côté santé, il est souvent employé pour soulager les problèmes de digestion grâce à ses propriétés carminatives, stomatiques, digestives et eupeptiques. Consommé en infusion il soulage les nausées et favorise la montée de lait des jeunes mamans allaitant.

L'anis vert serait également un soutien lors des règles menstruelles en favorisant leur écoulement et en régularisant le flux.

Ses vertus sédatives seraient également conseillées pour calmer les troubles du système nerveux comme les vertiges, les palpitations, l'insomnie, les troubles du sommeil et les migraines. Mais il disposerait aussi d'un effet stimulant dans les cas de fatigues physiques et nerveuses.

Pour bien conserver son maté ?

Pour apprécier les qualités gustatives et nutritionnelles de votre yerba maté le plus longtemps possible, nous vous conseillons de le mettre à l'abri de :
la chaleur ;
la lumière et ses rayons UV : son sachet opaque et noir suffira à l'en préserver ;
l'air, l’humidité et les fortes odeurs : la fermeture zip offre une étanchéité parfaite.

En commandant votre yerba mate ici votre sachet sera réalisé le jour même de l'expédition de votre commande, afin de garantir la plus grande fraîcheur, dans son sachet alimentaire, opaque, scellé et refermable par zip.

Nous vous offrons le choix entre plusieurs formats de sachet afin de répondre au mieux à votre fréquence de consommation au meilleur prix. Ainsi, le format 40 g sera idéal pour découvrir le produit à moindre coût. Le format 100 g répond à la demande des amateurs qui boivent occasionnellement du maté. Et le format 250 g offre un excellent rapport quantité/prix avec un prix au kilo moins cher.

L'histoire du maté

Consommé depuis l'époque des Indiens d'Amérique Guaranis, cet arbre sacré et sa boisson ont suscité bien des envies et des questionnements au fil des siècles. Si vous souhaitez en savoir plus sur l'histoire du yerba mate, lisez notre article sur le mate traditionnel.

  • Origine : Paraguay
  • Ingrédients : maté, anis, fleurs de siempre vive
  • Conditionnement : paquet opaque et refermable, de qualité alimentaire
  • Quantité : 40 g, 100 g ou 250 g
  • Conservation : à l'abri de l'air et de la lumière

Il y a 5 avis sur le produit

- 28/08/2020 à 10:55

Le produit m'a réconcilié avec le mate, très bon !

- 06/12/2019 à 10:22

Habituée aux yerbas argentines, assez déçue : pas assez de corps et l’anis donne une saveur d’épices périmées...

- 09/07/2019 à 15:50

Savoureux

- 16/06/2019 à 14:05

Parfait

- 21/09/2018 à 15:31

Produit certainement excellent
Mais le goût du maté que je ne connaissais pas ne pas emballée

Voir les 5 avis sur le produit Yerba mate à l'anis

Les commentaires sont collectés par Les commentaires des produits sont collectés par Avis-Vérifiés

Origine
Paraguay
Arôme
Notes amères et végétales, légèrement fumées
Dosage
25g ou 5 cuillères à soupe bombées pour 100cl
Température d'infusion
Une eau entre 70°C et 80°C
Temps d'infusion
4min. à adapter selon vos goûts
Moment de la journée
Toute la journée

Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...
yerba-mate-anis

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :