> > > Acide L-ascorbique E300
Acide L-ascorbique E300 Acide L-ascorbique E300

a bien été ajouté au panier !

Acide L-ascorbique E300

Une aide précieuse pour faire le plein en vitamine C lors d'une cure et se protéger des infections hivernales ! En savoir plus

3,95 €

Loader +

En stock

  • Livraison en lettre suivie jusqu'à 500g

    Ce produit n'est pas compatible avec ce mode de livraison.

  • Livraison avec So Colissimo en boîte aux lettres ou en point relais

    Livraison prévue pour par Colissimo.

  • Livraison le lendemain avant 13H avec Chronopost 13H

    Livraison en Chronopost prévue pour avant 13h.
    Tarif en fonction du poids, à partir de 12,90 € *.

En sachet refermable : un paquet de qualité alimentaire, opaque et refermable hermétiquement par zip, pour une conservation optimale des arômes dans la durée, préparé spécialement pour vous le jour de l'expédition de votre commande.

Programme de Fidélité : Payer moins cher votre prochain achat ? En achetant ce produit vous gagnerez points de fidélité qui se transformeront lors de votre prochaine commande en une réduction automatique de !

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

Qu'est-ce que l'acide ascorbique ?

Sous ce nom un peu chimique d'acide ascorbique se cache tout simplement la vitamine C ! Cet acide organique, présent dans de nombreux fruits et légumes, se nomme ascorbique qui signifie littéralement antiscorbut, le préfixe a donne l'idée de contre et scorbique vient de scorbut. Le scorbut est une maladie grave, aujourd'hui presque disparue, due à une carence en vitamine C.

Acide ascorbique et Vitamine C sont donc la même chose. On parle aussi de L-ascorbique sous le code européen E300. L'acide ascorbique que nous vous proposons est bien de l'acide L-ascorbique et non de l'acide DL-ascorbique ou acide ascorbique oenologique dont les propriétés sont amoindries.

Il est utilisé pour 50 % de sa production par les industries pharmaceutiques et parapharmaceutiques mais également, pour 40 %, dans l'agroalimentaire et la fabrication de boisson en tant qu'antioxydant et conservateur. On peut ainsi le retrouver dans le vin, la bière, certaines farines, jus de fruits et boissons au café, comme chez Starbucks.

Aujourd'hui la vitamine C fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).

Les propriétés santé de la vitamine C

On trouve l'acide ascorbique principalement dans les fruits, notamment les agrumes, et les légumes frais. Il faut savoir que la cuisson des aliments diminue leur teneur en vitamine C, préférez donc les consommer crus pour bénéficier du maximum d'apport en vitamine C.

La vitamine C agit dans bon nombre de processus de notre organisme. Elle permet de produire du collagène qui intervient dans la formation des os, du cartilage, du tissu conjonctif et de la peau. C'est donc un élément indispensable pour lutter contre le vieillissement car elle aide à capturer les radicaux libres, à détoxifier les substances cancérigènes et améliore à la cicatrisation !

La vitamine C nous aide aussi à mieux résister aux infections virales et bactériennes en renforçant notre système immunitaire. Elle contribue à la fabrication des globules rouges en améliorant l'absorption du fer non héminique. Concernant le fer, il faut savoir qu'il y a deux types de fer :

  • le fer non héminique que l'on trouve dans les végétaux et les oeufs mais en faible quantité ;
  • le fer héminique qui est contenu dans les produits animaux et qui est beaucoup plus facilement assimilé par l'organisme que le précédent.

Ainsi pour favoriser l'absorption du fer par le corps il est indispensable de consommer de la vitamine C en même temps. Évitez également les ennemis du fer comme le thé, le café, le vin, le calcium et les jus de fruits à base de raisins qui limitent l'absorption du fer par l'organisme.

Elle aide à lutter contre la fatigue et l'épuisement. Des études isolées ont démontré son action dans la prévention de la goutte, des maladies cardiovasculaires, des cancers, de la cataracte, la dégénérescence maculaire et le traitement de l'asthme.

Pourquoi consommer de l'acide ascorbique ?

La vitamine C présente dans les aliments est très fragile, c'est même la plus fragile de toutes les vitamines ! Elle est sensible à la chaleur, à l'eau, à l'air et à la lumière. Si vous laissez vos oranges à température ambiante elles peuvent perdre jusqu'à 50 % de leur teneur en vitamine C en 24 heures !

Selon le mode de vie, tabagisme, sport intense, haute consommation d'alcool, ou la période de vie, les femmes enceintes, les malades de cancer, les enfants fragiles, en cas de fracture ou infection, de stress, les besoins journaliers en vitamine C sont largement augmentés. En cas de carence en vitamine C, votre médecin traitant ou autre thérapeute vous recommandera d'accroître votre consommation en vitamine C à l'aide de complément alimentaire et notamment d'acide ascorbique.

Comment utiliser l'acide ascorbique ?

On est d'accord, l'acide ascorbique c'est top pour plein de choses mais comment on l'utilise ?

L'usage de l'acide ascorbique dans la cuisine

La propriété antioxydante de la poudre d'acide ascorbique vous sera utile pour éviter à vos fruits et légumes découpés de noircir. Comme il n'a pas de goût, il n'altérera pas la saveur de vos aliments contrairement au jus de citron.

Il vous permettra également de fixer la couleur de vos aliments avant et après cuisson.

Si vous devez cuire des fruits, l'acide ascorbique provoque une hydrolyse ce qui facilite la cuisson. Il renforcera également l'action de la pectine lors de vos préparations de confitures.

Pour vos préparations de charcuteries, pâtés, terrines etc., l'acide ascorbique assurera leur conservation ainsi que la tenue de leurs couleurs.

Faire une cure de vitamine C

Les apports journaliers recommandés en vitamine C sont de 60 mg pour un adulte. Nous insistons sur le fait qu'il est indispensable de consulter votre médecin traitant ou votre thérapeute avant tout démarrage de cure d'acide ascorbique afin que la cure soit entièrement adaptée à votre état de santé.

La posologie en général prescrit pour un adulte est de 3 g par jour (parfois moins) en début de cure et peut monter progressivement jusqu'à 10 g par jour. Pour une femme enceinte on prescrit généralement entre 10 et 15 g par jour. Pour les enfants on compte 1 g par jour et par année jusqu'à 10 ans (un enfant de 3 ans prendra 3 g par jour). Chez des personnes en situation de stress ou des grands malades la prise de vitamine C peut atteindre 20 à 30 g par jour.

Les bienfaits de la vitamine C pour la peau

Voici une petite recette pour préparer un sérum rajeunissement fait maison :

  • 1 Càc de poudre d'acide ascorbique ;
  • 3 Càc d'eau distillée ;
  • 1 Càc de glycérine (on la trouve facilement en pharmacie)
  • 1/4 Càc de vitamine E (on la trouve également en pharmacie).
  • Flacons de verre sombre de préférence avec une pipette goutte à goutte.

Vous utiliserez des ustensiles en bois, céramique, verre ou en plastique plutôt qu'en métal pour préparer votre sérum anti-âge.
Dans un bol diluez l'acide ascorbique dans l'eau distillée en remuant pendant une bonne demi-heure. Ajoutez ensuite la glycérine et la vitamine E. Une fois le tout mélangé, versez dans un pot en verre, si possible opaque pour le protéger de la dégradation par la lumière et avec un bouchon hermétique. COnservez-le dans un endroit à l'abri de la chaleur et de la lumière. N'hésitez pas à agiter votre flacon avant chaque utilisation. Vous pourrez adapter la dose de glycérine en fonction de votre type de peau (peau sèche, peau grasse).

Faites un test sur une petite zone de peau pour vérifier que vous ne faites pas d'allergie à l'un des composants avant.

L'histoire de la vitamine C

On connaît depuis le Ve siècle avant J.-C. les symptômes liés à une carence en vitamine C grâce aux descriptions d'Aristote sur le scorbut. C'est en 1227, que Gilbert de Aquila mis en place des recommandations pour les marins, particulièrement touchés par cette maladie, d'embarquer à bord des navires des fruits et légumes frais afin de prévenir le scorbut.

Au XVIIe siècle, le médecin écossais James Lind, à travers le premier essai scientifique put prouver que la consommation de citrons et d'orange guérissait le scorbut. En 1795, Nicolas Appert inventa des conserves alimentaires préservant la vitamine C ce qui éradiqua le scorbut dans la marine.

En 1919 apparut le terme de Vitamine C. En 1928 Albert Szent-Gyorgyi fit le rapprochement entre le pouvoir antioxydant de l'acide hexuronique et la vitamine C pour lui donner le nom d'acide ascorbique en 1931 pour lequel il obtiendra 6 ans plus tard le prix Nobel de physiologie ou médecine.
En 1937 également Walter Norman Haworth reçut le prix Nobel de chimie pour la synthétisassions de cette molécule.

Traces possibles de blé, gluten, sésame, graine de moutarde, céleri.

  • Conditionnement : paquet opaque et refermable, de qualité alimentaire
  • Quantité : 40 g, 100 g ou 250 g
  • Poudre fine
  • Pureté minimum garantie : 99 %
  • Point de fusion : 189 à 193 °C
  • pH de la solution à 2 % dans l’eau (H2O) : 2,1 à 2,8
  • Perte au séchage (dessiccation à 105 °C) : inférieure à 0,11 %
  • Rotation spécifique de la solution aqueuse à 10 % dans l’eau (H2O) : +20,5° à + 21,5° donc Acide L-Ascorbique dextrogyre
  • Métaux lourds globaux : < 11 PPM (particules par million)

Il y a 0 avis sur le produit

Voir les 0 avis sur le produit Acide L-ascorbique E300

Les commentaires sont collectés par Les commentaires des produits sont collectés par Avis-Vérifiés

Origine
Chine
Arôme
Neutre
Dosage
Consulter votre médecin

Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :