> > > Grève générale, le thé Darjeeling mis en pause

Grève générale, le thé Darjeeling mis en pause

Publié par Alaïs dans Actualités des épices le 26/06/2017 à 15:53

Le "second flush" menacé, ainsi que presque 60 000 emplois.

exploitation fermée

L'origine des tensions dans la région Darjeeling

Les Gorkhas, issus du Népal, sont depuis des années en négociations houleuses pour faire sortir la région du Bengale Occidental de l'État du Bengale et ainsi disposer d'un état propre rattaché à l'Union Indienne. Nouvellement décidée, l'obligation de l'enseignement de la langue Bengali au sein des écoles de Darjeeling a ravivé les tensions.

La grève bloque les jardins de thé

Le parti mis en avant pour le Gorkhaland (GJM) a aussi décidé d'une mise en place d'une grève générale, invitant même les touristes à quitter la région de Darjeeling pour préserver leur sécurité.
À ce titre, les jardins de thé situés dans la région ont été fermés. Les productions des thés relatifs à ces jardins sont interrompues.

La récolte Second Flush menacée

Le fait alarmant dans cette grève réside dans la date. En effet c'est la période des récoltes, la plus importante de l'année même. Prisée par les amateurs de thé, la période du Second Flush est arrivée et le blocage de toutes les récoltes devient inquiétant. Outre la perte de produit dont la qualité et la puissance aromatique vont décroître au cours des prochains jours, c'est aussi et surtout près de 60 000 emplois qui sont menacés. Il faut savoir que la récolte actuelle représente presque la moitié du chiffre annuel des producteurs.

Espérons donc qu'un accord sera bientôt conclu et que le calme retrouvé permettra aux producteurs des jardins de Darjeeling de proposer un thé Second Flush 2017 à la hauteur de sa réputation.

0 commentaire

Poster votre commentaire



Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...