> > > La cérémonie du thé matcha

La cérémonie du thé matcha

Publié par Alaïs dans Tendances le 22/06/2017 à 11:20

Un peu d'histoire et un peu de technique, voici comment préparer son thé matcha.

11
matcha

Véritable institution au Japon, le thé matcha est utilisé dans de nombreuses préparations. Nous allons ici voir l'utilisation traditionnelle de ce met, à savoir la préparation d'un thé.

Le matériel

Afin de respecter les coutumes, il est important de savoir qu'une véritable cérémonie se déroule pour la préparation du thé. Un enseignement peut même être prodigué pour savoir comment bien préparer le matcha selon un rite et des mouvements précis.

Nous allons rester plus axés sur la préparation simple, libre à vous d'enfiler un costume traditionnel !

Pour le matériel, il vous faudra :

  1. 1 à 2 g de thé matcha ;
  2. un bol ;
  3. une cuillère (nommée chasaku) ;
  4. un fouet en bambou (chasen) ;
  5. de l'eau chaude.

Usucha ou Koicha ?

Il est à vous de décider du thé que vous souhaiterez obtenir. Un usucha, littéralement "thé fin" se prépare avec 1,75 g de matcha pour 75 ml d'eau. Le thé apparaîtra comme lisse et léger, avec une belle amertume.

Le koicha quant à lui doit être préparé avec 3,75 g de matcha pour seulement 40 ml d'eau. Le matcha sera bien plus épais évidemment, avec une consistance s'approchant d'un sirop ou de miel liquide.

Quoi qu'il arrive, vous pouvez à votre envie et selon votre dextérité, obtenir un matcha mousseux ou au contraire très lisse. Selon les écoles et les types de cérémonies, on peut en effet voir plusieurs formats sous nos yeux.

Préparation

Tout d'abord, il est nécessaire de faire chauffer l'eau à 70 °C. Pour ce faire, montez une eau jusqu'à ébullition et laissez-la refroidir. La disparition de la vapeur est un bon signal vous indiquant que l'eau est entre 70 et 80 °C.

Dans le bol, versez la quantité de matcha souhaitée. Passez votre fouet dans un petit bol d'eau chaude, afin de le rincer mais aussi pour assouplir le bambou. Cela rendra l'étape de mélange plus souple et donc facile.

Versez ensuite l'eau à température parfaite dans le bol. Il est important de ne pas verser directement sur le matcha mais sur le bord du bol.

À l’aide du fouet, tournez d'abord doucement en grattant légèrement le fond afin de ne pas obtenir de grumeaux. Deux options s'offrent ensuite à vous :

  1. Si vous souhaitez un matcha mousseux, Fouettez vigoureusement une dizaine de secondes en réalisant une forme de "M" dans votre bol. Une émulsion devrait apparaître rapidement.
  2. Si vous souhaitez un matcha lisse, mélangez plus délicatement en veillant à éclater les éventuelles bulles qui pourraient apparaître.

Dégustation

Un thé matcha ne doit jamais être mélangé à autre chose, enfin, traditionnellement.

Relativement amer, vous pouvez bien sûr le sucrer ou y ajouter du lait. Cela étant, les rites ancestraux veulent qu'on accompagne la dégustation d'un matcha avec une douceur, en prenant un morceau avant chaque gorgée. Les papilles auront ainsi un socle sucré sur lequel le matcha viendra libérer ses saveurs.

Enfin, la tradition (encore une fois) veut qu'on consomme son bol de thé en trois fois.

Bonne dégustation.

0 commentaire

Poster votre commentaire

Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...