> > > Perles d'huile d'algues - 30 g

Perles d'huile d'algues - 30 g Perles d'huile d'algues - 30 g

a bien été ajouté au panier !

nouveau

Perles d'huile d'algues - 30 g

Groix & Nature

Découvrez ces perles d'huile d'algues pour assaisonner et décorer vos plats. Elles vous feront voyager sur les côtes bretonnes en apportant une note marine subtile et élégante. En savoir plus

7,95 €

Loader +

En stock

  • Livraison en lettre suivie jusqu'à 400g

    Ce produit n'est pas compatible avec ce mode de livraison.

  • Livraison avec Mondial Relay en point relais

    Livraison prévue pour par Mondial Relay.

  • Livraison avec GLX Flex à domicile ou en point relais

    Livraison prévue pour par GLS Flex Delivery.

  • Livraison le lendemain avant 13H avec GLS Express

    Livraison en GLS Express prévue pour avant 13h.

Programme de Fidélité : Payer moins cher votre prochain achat ? Obtenir de meilleurs prix ? En achetant ce produit vous gagnerez points de fidélité qui se transformeront lors de votre prochaine commande en une réduction automatique de !

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

Qu'est-ce que les perles d'huile d'algues ?

Il s'agit de perles élaborées avec de l'huile d'algues, elles décoreront à merveille vos préparations en leur apportant un goût savoureux et original.

Mélange d'huile de pépins de raisons infusée au basilic et algues de Bretagne, ces perles révéleront à la dégustation des vertus aromatiques surprenantes, puissantes, mais pour autant maîtrisées !

Déposez quelques perles sur un toast de saumon fumé pour le sublimer ou sur des Saint Jacques, un délice pour les yeux et la bouche !

Tout comme les perles d'huile de homard, elles seront absolument parfaites en accompagnement de toasts marins, de saumon fumé ou de tranches de gravlax.

Qu'est-ce que l'huile d'algues infusée à la laitue de mer et au basilic ?

Il s'agit d'un mélange composé d'huile de pépin de raisin (69.4 %), de basilic (15.7 %), de laitue de mer déshydratée (9.2 %) et d'un soupçon d'ail des ours.

Groix et nature ont élaboré avec cette recette une huile au parfum rappelant les embruns. Une autre façon d'amener l'océan dans vos recettes !

L'huile de pépin de raisin

C'est une huile élaborée à base de pépins de raisin, l'un des plus anciens fruits et également l'un des plus cultivés. Elle est riche en acide gras, vitamines E et polyphénols et est également très bonne pour ce qui est cosmétique, que ce soit pour la peau, les cheveux ou les ongles.

La laitue de mer

La laitue de mer est une algue de couleur vive au goût légèrement corsé. Elle se mange aussi bien en salade qu'en accompagnant des poissons. Elle est jusqu'à 8 fois plus riche en vitamines C que l'orange et contient 12 fois plus de fer que les lentilles. Elle est une source précieuse de calcium, de magnésium et de fer, ce qui permet de renforcer le système immunitaire, d'améliorer la vision et de favoriser la production d'hormones sexuelles.

Le basilic

C'est une plante, l'Ocimum basilicum, parfois nommée Basilic commun ou encore Herbe royale.

Dans le sud de la France, on l'appelle aussi pistou et il est l'ingrédient de base de plusieurs plats locaux comme la soupe au pistou, la sauce pistou...

Si le basilic commun est très associé à la cuisine italienne et méditerranéenne dans nos contrées, d'autres espèces du genre Ocimum, de la même famille que le basilic, se retrouvent dans la cuisine asiatique, particulièrement au Laos, à Taïwan et en Thaïlande.

Le plant de basilic mesure environ 60 cm de haut et possède des feuilles plates d'un vert légèrement foncé, que l'on consomme entières ou hachées.

Apprécié pour son goût classique et inimitable, vous apprécierez autant le basilic pour ses propriétés et vertus !

Riche en minéraux et antioxydants, on trouve de la vitamine K en grande quantité, ainsi que du calcium et du phosphore. Le principal antioxydant qu'il contient est l'acide rosmarinique.

Il a la réputation d'aider aux digestions difficiles et de lutter contre le ballonnement et les brûlures d'estomac du fait de ses propriétés sédatives, antibactériennes et antispasmodiques. Pour ce faire préférez-le en infusion, seul ou ajouté à un rooibos, en fin de repas.

Une étude de 2004 menée sur des rats a démontré un effet hypoglycémiant, suggérant un potentiel bénéfice pour l'homme concernant le diabète. Néanmoins, les auteurs de cette étude affirment que les preuves sont insuffisantes pour en tirer des conclusions formelles.

Beaucoup affirment qu'il éloignerait les moustiques. Malheureusement, cela semble relever de la légende urbaine !

L'origine précise du basilic n'est pas parfaitement connue. Il serait originaire d'Asie ou d'Afrique centrale. Il a ensuite été importé il y a environ 4 000 ans en Égypte avant d'être adopté par les Romains au IIe siècle de notre ère.

Dans l'Égypte Ancienne, on l'utilisait dans le processus de momification, avec de nombreuses autres plantes. Ses propriétés antiseptiques auraient aidé à protéger les corps et ralentir le processus de décomposition.

Le nom actuel basilic est issu du latin basilicum, lui-même issue du Grec ancien basilikos, qui signifie petit roi. C'est à partir de l'an 1 398 qu'on retrouve la trace du mot basilic pour désigner cet aromate. La légende voudrait que son arôme, si exceptionnel, le réserverait aux tables royales.

On retrouve au fil des âges le basilic associé à diverses croyances populaires. Ainsi, en Afrique subsaharienne, on l'utilise pour conjurer le mauvais sort.

Au Népal et en Inde, c'est une herbe sacrée que l'on plante autour des temples. On en dispose dans les mains des défunts, pour protéger l'âme sur son chemin dans l'au-delà.

L'ail des ours

Plante herbacée vivace de la famille des Amaryllidaceae, la même que celle de l'ail, l'oignon ou le poireau, l'Allium ursinum fut longtemps considérée comme une herbe magique peut-être en raison de son milieu naturel, à l'ombre des sous-bois, qui lui confère un esprit mystérieux digne des légendes celtes. Ses noms poétiques d’ail des ours, ail des bois, ail sauvage, ail pétiolé, et ail à larges feuilles en disent long sur les mythes qui l'entourent et sur ses caractéristiques botaniques.

Dans sa version séchée et hachée, l'ail des ours vous permettra de disposer de sa saveur tout au long de l'année.

L'ail sauvage, ou ail des bois, se développe dans les sous-bois qui lui apportent fraîcheur, humidité et ombre nécessaire à sa croissance. Entre avril et juin, les bords de ruisseaux et les zones ombragées des bois se couvrent d'un tapis d'ail sauvage exposant leurs délicates fleurs blanches. Toutefois, il faudra apprendre à le repérer avant sa floraison, en se fiant à son odeur d'ail caractéristique, si vous souhaitez le cueillir frais. Lorsque son parfum embaume les sous-bois on sait que le printemps arrive ! Attention toutefois à ne pas le confondre avec le muguet et d'autres plantes lui ressemblant mais très toxique.

Au nez, l'ail sauvage séché émane une odeur subtile d'ail, avec des notes vertes de ciboulette, d'épinard et même d'algue. En bouche, la sensation reste très herbacée et printanière. La saveur aillée est bien présente mais moins puissante que l'ail commun et extrêmement bien dosé. L'ail des ours ne conserve pas une longueur en bouche si intense que l'ail cultivé.

Présentant quasiment les mêmes caractéristiques que l'ail cultivé et même plus, l'ail sauvage serait un excellent détoxifiant grâce à sa grande richesse en composés sulfurés. Au fur et à mesure des réactions chimiques, ils produisent des thiosulfinates responsable de l'odeur et de la saveur, des cystéines sulfoxydes, de puissants antioxydants et agissent comme agents chélateurs évitant l'action nocive des métaux lourds sur l'organisme.

Riche en vitamine C, la plante a pour réputation d'être tonique et stimulante. On y trouve une teneur intéressante en flavonoïdes. Elle serait aussi efficace sur l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, les maux d'estomac et certaines maladies chroniques.

Plante utilisée depuis le Néolithique, vers 7000-6000 avant J.-C. en Europe, par les Celtes et les Germains, de nombreuses légendes planent autour de son histoire. Les druides en faisaient usage dans leurs potions.

L'ours représentait pour les Gaulois un animal fort et puissant, il est donc probable que l'ail sauvage ait été baptisé ainsi en raison de ses vertus fortifiantes. Une autre légende raconte que les ours, se réveillant de leur hibernation hivernale, consommaient cette plante pour éliminer les toxines du corps et reprendre des forces. Cependant, du côté des Néerlandais on parle de l'ail des blaireaux, daslook.

L'ail des ours a souvent été employé dans les recettes d'élixirs et de boisson comme l'élixir à l'ail des ours ou le vin à l'ail des ours.

Étymologiquement son nom scientifique proviendrait de la constellation Ursa major visible dans l'hémisphère nord, et serait dû à sa capacité à se répandre en véritable colonie.

Groix et nature, une île, des hommes, une passion

Située en Bretagne sud, au large de Lorient, l'île de Groix est une île qui impose son identité et son originalité. C'est aussi le premier port thonier de France durant la première moitié du XXe siècle. En témoigne la girouette en forme de thon tout en haut du clocher qui rend hommage à l'activité portuaire de l’île.

C'est un havre de paix où les habitants préservent les traditions et l'environnement. C'est donc dans cet esprit que la conserverie de l'île de Groix s'est implantée dans le paysage local en accord avec la nature. Toutes les recettes y sont confectionnées à partir de matières premières qu'ils sélectionnent avec une grande rigueur.

Pour cela, Groix & Nature s'entoure de pêcheurs et conchyliculteurs respectueux de la saisonnalité et de la ressource des matières premières. Que ce soit les sardines, le homard, le bar de ligne, le thon, les crabes, les noix de st Jacques, les huîtres et bien d'autres produits de la mer étonnants... ils sont pêchés uniquement par des bateaux de pêche côtiers en Atlantique Nord-Est ou sont directement issus de producteurs locaux afin de privilégier les circuits courts.

La conserverie Groix et Nature a obtenu le label Entreprise du Patrimoine Vivant. Il s'agit d'une distinction d'état unique en France qui récompense l'excellence des savoir-faire français.

  • Origine : France
  • Ingrédients : huile de pépin de raisin (69%), basilic, laitue de mer (16%), ail des ours, agents de texture (alginate de sodium), chlorure de calcium. Traces éventuelles de MOLLUSQUES, CRUSTACES, POISSONS, SULFITES, CELERI, GLUTEN et SOJA
  • Ingrédients : huile de pépin de raisin (69%), basilic, laitue de mer (16%), ail des ours, agents de texture (alginate de sodium), chlorure de calcium. Traces éventuelles de mollusques, crustacés, poissons, sulfites, céleri, gluten et soja
  • Énergie pour 100 g : 2651 kJ soit 644 Kcal
  • Lipides pour 100 g : 70 g (dont acides gras saturés 7,4 g)
  • Glucides pour 100 g : 5,9 g dont sucres 0 g
  • Protéines pour 100 g : 0 g
  • Sel pour 100 g : < 0,01 g
  • Conditionnement : pot en verre de 27 g avec couvercle métallique
  • Conservation : avant ouverture, à l'abri de l'air, de la lumière et de l'humidité, après ouverture, 1 mois au réfrigérateur
Origine
France.
Arôme
Une saveur marine et végétale.
Préparation
En décoration, en assaisonnement.
Association
Avec les poissons, légumes, féculents, avec des toasts.
Type de cuisine
Cuisine salée.


Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...
perles-d-huile-d-algues-groix-et-nature

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies qui garantissent son bon fonctionnement.