> > > Poivre noir des Gorilles ou de la Likouala

Poivre noir des Gorilles ou de la Likouala Poivre noir des Gorilles ou de la Likouala

a bien été ajouté au panier !

Nous vous proposons aussi...
Nom Complet de votre Produit Marque du Produit Poids : 50 g Préparé le 01/01/2018 par Amélie pour Prénom Nom. DDM : 12/2022 REF : B2A-S
Personnalisation de l'étiquette

Habituellement, vos sachets vous sont adressés de manière nominative, avec vos noms et prénoms.

Si vous souhaitez offrir un ou plusieurs produits à un ami, nous vous proposons de personnaliser vous-même l'étiquette du sachet en choisissant de nommer le destinataire de celui-ci.

Pour ce faire, rien de plus simple ! Saisissez simplement dans le champ ci-dessous et observez le résultat en temps réel sur l'étiquette témoin à gauche.

Si cela vous convient, vous pourrez alors valider la personnalisation avant d'ajouter le produit au panier.

Poivre noir des Gorilles ou de la Likouala

Un poivre noir entier sauvage du Congo dont les arômes se trouvent à la frontière entre le Voatsiperifery et le poivre Cubèbe. En savoir plus

3,90 €

4 avis

Personnaliser l'étiquette
Etiquette personnalisée (modifier)

Loader +

En stock

  • Livraison en lettre suivie jusqu'à 400g

    Livraison prévue pour par Lettre Suivie.

  • Livraison avec So Colissimo en boîte aux lettres ou en point relais

    Livraison prévue pour par Colissimo.

  • Livraison le lendemain avant 13H avec Chronopost 13H

    Livraison en Chronopost prévue pour avant 13h.
    Tarif en fonction du poids, à partir de 12,90 € *.

En sachet refermable : un paquet de qualité alimentaire, opaque et refermable hermétiquement par zip, pour une conservation optimale des arômes dans la durée, préparé spécialement pour vous le jour de l'expédition de votre commande.

Programme de Fidélité : Payer moins cher votre prochain achat ? Obtenir de meilleurs prix ? En achetant ce produit vous gagnerez points de fidélité qui se transformeront lors de votre prochaine commande en une réduction automatique de !

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :

Qu'est-ce que le poivre sauvage des Gorilles ?

Le poivre noir Likouala appartient à la famille botanique des Piperaceae et de l'espèce Piper Guineense. Cette espèce de Piper pousse en Afrique de l'Ouest et Centre Afrique.

Il se distingue des autres poivres Piper par sa petite queue semblable à celle du poivre sauvage de Madagascar ou du poivre Cubèbe avec lesquels on peut le confondre. Il existe tout de même des différences organoleptiques notables entre les trois poivres à queues. Le poivre des gorilles sera plus petit que le poivre Cubèbe et plus gros que le Voatsiperifery. Son péricarpe brun foncé est moins fripé que ses deux congénères. Il est aussi rond que le Cubèbe et moins allongé que le Voatsi de Madagascar. Enfin au niveau aromatique il se situe entre les deux.

Ce poivre des Gorilles porte de nombreuses appellations, parmi lesquelles : poivre noir de la Likouala, poivre noir Ashanti ou poivre des Achantis, poivre uziza, piment Ashanti, faux Cubèbe ou Cubèbe de Guinée, piment de Guinée, poivre des Baakas ou poivre de Baka, poivrier du Kissi, poivrier de laine ou encore poivrier de la forêt.

Les Congolais l'appellent, eux, ndongo bela dans la langue lingala. On le trouve également sous les noms de Mbombo, Nkéfo (yombé) ou Poivrier d’Afrique. Le terme de poivre de Guinée est également parfois employé mais porte à confusion car il dénomme aussi la baie de Selim.

La palette aromatique du Poivre sauvage de Likouala

Aromatiquement il se situe entre le poivre noir Voatsiperifery de Madagascar et poivre Cubèbe de Java. D'un piquant léger, bien moins que le poivre sauvage de Madagascar, il fournira un poivre idéal aux amateurs de saveurs poivrées qui n'apprécient guère les piquants incisifs.

Ses notes camphrées, légèrement empyreumatiques restent subtiles. En milieu de bouche c'est une pointe de fraîcheur qui envahit les papilles tout en restant discrète et extrêmement bien dosée. On aura plutôt une délicate saveur d'agrumes que de menthol comme c'est le cas avec le poivre Cubèbe.

De même sa longueur en bouche révèle une sensation de légère fraîcheur très agréable mais bien moins prononcée que celle du Piper cubeba avec des notes épicées bien moins fortes que les deux autres poivres à queues.

C'est un poivre très raffiné dont les différentes notes s'ajustent avec un équilibre rare et qui pourra jouer autant un rôle de poivre sur une viande que d'épices dans une préparation.

Un poivre sauvage de la réserve naturelle

Où et comment pousse le poivre ?

La Likouala, dans l'extrême nord-est du Congo, à la frontière avec la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine, révèle un paysage riche entre les forêts denses, claires ou marécageuses du nord et les prairies herbeuses, marécageuses voire inondables du sud.

Baignée dans un climat équatorial chaud et humide, aux températures oscillant entre 24 °C et 30 °C et aux pluies abondantes et régulières, cette région abrite un écosystème végétal et animal extrêmement diversifié mais aussi très fragile. C'est le deuxième massif forestier tropical au monde après la forêt amazonienne.

C'est pourquoi trois grandes réserves protégées ont été créées au fur et à mesure des besoins et des prises de conscience pour préserver la biodiversité :

  • le parc national d'Odzala-Kokoua (créé en 1935) ;
  • le parc national de Nouabalé-Ndoki (créé en 1993) ;
  • la réserve communautaire du Lac Télé (créé en 2001).

Les forêts marécageuses se montrent particulièrement importantes sur le plan écologique pour les grands singes. Elles abritent notamment de grandes populations de gorilles de plaine de l’Ouest. De plus, l'inaccessibilité de ces forêts marécageuses les conserve intactes et écologiquement fonctionnelles permettant ainsi le développement d'une grande diversité d’espèces endémiques et d’espèces dépendantes de zones humides. Elle constitue ainsi un véritable refuge pour ces espèces de faune et de flore menacées ailleurs.

C'est au sein de cette zone naturelle protégée du parc national de Nouabalé-Ndoki que pousse notre poivre noir Ashanti. Avec ses racines adventives, la liane du piment Ashanti grimpe sur les troncs d'arbres atteignant les 20 mètres de hauteur. Pendant la floraison, des épis se dressent pour former ensuite des grappes de fruits plus ou moins pendantes.

Comment le poivre des Baakas est-il récolté ?

Dans la région de la Likouala vivent un peuple autochtone, les Baakas ou Bakas. Leur nom signifie ceux qui vivent dans les arbres ou les feuilles. Il s'agit d'un groupe de Pygmées du Congo qui vivent de chasse, de pêche et de cueillettes dans la forêt primaire du nord du Congo.

La forêt est leur domaine, ils la connaissent et ce sont eux qui récoltent ce poivre sauvage dont les grappes de grains sont situées à plusieurs mètres de haut. Comme pour les autres poivres sauvages tels le Voatsiperifery ou la baie sauvage des cimes de Lai Chau, la cueillette est périlleuse. C'est entre les mois d'octobre à décembre que les membres de l'ethnie Baakas cueillent l'Ashanti Pepper.

Ce poivre sauvage, s'il n'est pas considéré comme un poivre BIO d'Agriculture Biologique, bénéficie tout de même du merveilleux cadre dont lui fait profiter la forêt équatoriale. Ce poivre pousse de manière entièrement naturelle sans qu’aucun pesticide ou engrais ne lui soient ajoutés.

Comment cuisiner avec le poivre Uziza ?

Avec ses 5 à 8 % de pipérine, le poivre des gorilles est peu piquant et peut convenir à tout type de plat en sauce européen.

Dans la cuisine traditionnelle d’Afrique de l’Ouest, on utilise l'ensemble de la plante. Les racines se consomment avec juste un peu de sel après cuisson et les feuilles infusent des sauces comme avec les feuilles de kaloupilé. On l'utilise également pour cuisiner des ignames, des pommes de terre, de la citrouille, des soupes comme l'Egusi Soup, des ragoûts, du gibier sauvage et d’autres plats excellents. Souvent, quelques grains sont écrasés avec un pilon dans un mortier avant d'être ajoutés, avec du poivre noir ou d'autres épices, aux soupes ou au riz. Il pourra parfaitement remplacer le poivre Cubèbe dans les recettes et donnera alors une saveur moins amère et moins mentholée.

À la différence de la plupart des poivres qui supportent mal la cuisson, celui-ci est le plus souvent pilé et mis dans la marmite directement avec la viande ou les légumes pour les laisser mijoter dans son parfum. Il confère aux ragoûts un goût épicé et un arôme puissant, on le dosera donc avec parcimonie.

Il constitue un excellent assaisonnement et agrémentera délicieusement un steak tartare ou une viande rouge grillée.

Il fait également partie de la liste des ingrédients composant le mélange d'épices Berbère utilisé dans les cuisines d'Éthiopie et d'Érythrée.

Il s'accorde très bien avec des noix de Saint-Jacques rôties ou à la crème, ou encore avec des huîtres.

Il conviendra également pour relever vos desserts à base de fruits rouges ou de chocolat.

Mais la star reste le poulet grillé Ashanti, un poulet que l'on désosse et que l’on farcit avec un mélange de tomates, d'oignons, de riz ou de purée d'igname ou de patate douce, parfumé d'épices et d'herbes aromatiques comme le thym, l'ail, le paprika fumé et le piment de Cayenne !

Le poivre Ashanti dans la pharmacopée traditionnelle

Dans la médecine traditionnelle, on boit une décoction de feuilles contre les maux de ventre et la blennorragie. Apposées en cataplasme chaud, les feuilles pilées sont utilisées pour soigner les entorses ou les foulures. La saveur pimentée des racines consommées crues lui vaut une réputation d'aliment aphrodisiaque.

Le piment Ashanti fait l'objet de recherches pour l'ethnomédecine comme thérapie contre les troubles inflammatoires. La médecine traditionnelle utilisant le poivre des gorilles dans le traitement des diabétiques, une étude a été menée sur des rats afin d'en démontrer l'action. Les résultats ont pu mettre à jour que le piment Ashanti constituerait une source prometteuse de composés phénoliques présentant un grand potentiel thérapeutique dans la gestion du diabète de type 2.

Et comme l'ensemble des poivres du genre Piper, il contribue à prévenir les rhumes, les maladies microbiennes comme la grippe grâce à son action antibactérienne et antivirale.

L'histoire du poivre sauvage Voatsiperifery de Madagascar

Bien que commun dans l'Europe médiévale et notamment à Rouen et à Dieppe au 14ème siècle, le piment ashanti est tombé dans l'oubli, éclipsé par le poivre noir plus populaire. Son utilisation en cuisine et dans la médecine traditionnelle s'est aujourd'hui largement marginalisée en Afrique occidentale et centrale en raison de son prix, même si on trouve toujours cette épice sur les étals des marchés de sa région d'origine.

  • Nom botanique : Piper guineense
  • Origine : Congo
  • Conservation : à l'abri de l'air, de l'humidité et de la lumière

Il y a 4 avis sur le produit

- 07/10/2019 à 20:16

Excellent

- 01/05/2019 à 18:48

Très goûteux

- 15/04/2019 à 10:54

Je connaissais j ai retrouvé il est pas fort et très parfume

- 08/11/2018 à 09:27

Je découvre

Voir les 4 avis sur le produit Poivre noir des Gorilles ou de la Likouala

Les commentaires sont collectés par Les commentaires des produits sont collectés par Avis-Vérifiés

Origine
Congo
Arôme
Bel équilibre entre les notes camphrées, les notes fraîches d'agrumes et la pointe épicée
Préparation
A infuser broyé en mouture grossière pour des préparations mijotées ou moulu en assaisonnement.
Cuisson
Supporte bien la cuisson.
Association
Gibier, viande rouge, volaille, ragoûts, légumes, courges, riz, desserts aux fruits rouges ou chocolat.
Type de cuisine
Cuisine africaine et européenne

Haut de page

Encore plus d’actualités sur le monde des épices...
poivre-des-gorilles-ou-de-la-likouala

Un ami peut-être intéressé par ce produit ?
Prévenez le en remplissant ce formulaire :